Retour au minimalisme avec les lunettes Henry Jullien

Exposé aux frimas de sa terre historique, le lunetier français Henry Jullien est dans son élément. Le froid guidant sa démarche créative, il est allé chercher l’inspiration dans des contrées bien plus septentrionales. Bercé d’aventures arctiques et de récits peuplés d’exploits et d’engelures, le créateur français n’y va pas par quatre chemins et part en quête de glace.

Lunettes de vue verres percés, modèle Arpège de Henry Jullien

Lunettes Henry Jullien – Arpège

Avec son nouveau modèle Arpège, Henry Jullien revient à l’essentiel.

Structure minimaliste des verres percés, charnière monobloc avec crochet clipsé, il n’y a pas de place pour le superflu. Les liaisons métalliques de la face se font discrètes et mettent en avant les parties optiques qui rappellent ainsi deux blocs de glace directement taillés dans la banquise.

Prolongement d’une première impression franche n’ayant rien à cacher, les branches font appel à des matériaux indissociables des grands espaces vierges et gelés.

Fibres de carbone, fibre de verre et gomme, inox… les lunettes de vue Arpège évoluent dans l’ombre des camps de base polaires et des stations scientifiques où l’on exige les composants les plus techniques et les plus résistants.

Mêlant classicisme et élan pionnier, Henry Jullien propose ici un modèle simple mais efficace. Vecteur d’une tradition de fabrication haut de gamme et auréolées de matériaux synonymes de défis, les nouvelles montures du créateur séduiront les explorateurs dans l’âme à la recherche de valeurs sûres aux atouts éprouvés.

Lunettes optiques rouges rectangulaires, modèle Arpège de Henry Jullien

Lunettes Henry Jullien – Arpège

Crédit photo : Henry Jullien

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article