Interview de Michaël Lalande de chez Loulou à Lyon

Lunettes Originales est allé rendre visite à Loulou, Place des Célestins à Lyon, un magasin imaginé et dirigé par Michaël Lalande, un amoureux de belles lunettes.

Pourquoi « Loulou » ?

Je voulais un nom qui change, avec un grand capital sympathie, et qui n’évoque pas un magasin de lunettes ; je souhaitais convoquer un autre univers. Vous ne verrez pas « opticien » en façade. J’aime bien l’idée qu’on aille « chez Loulou » comme on irait « chez Mamie ».

Loulou c’est à la fois un lieu, une démarche, une philosophie. Dans le design du magasin nous avons voulu une belle boutique haut de gamme, mais qui ne fasse pas peur, dans laquelle on ose rentrer.

Michaël Lalande, opticien chez Loulou à Lyon

Michaël Lalande – boutique Loulou

Intérieur de la boutique de lunettes Loulou à LyonLunettes optiques et solaires chez Loulou à Lyon

On reçoit la clientèle différemment, autour d’un café de torréfacteur lyonnais, on leur propose de choisir leur musique, c’est un moment qu’on leur consacre. J’expose volontairement peu de modèles en magasin, pour que l’échange s’établisse. Ensuite je propose une monture qui me paraît idéale pour le client, comme on sortirait une bouteille de vin pour ses amis qui viennent dîner à la maison.

Dans le concept, Loulou c’est une adresse qu’on se passerait entre initiés et amoureux de lunettes. Mais c’est aussi une sorte de club, un rendez-vous, qui rassemble tout au long de l’année, autour d’événements design et culturels à Lyon.

Ce magasin, c’est sans doute un projet que j’ai toujours eu. C’est comme cela que je voyais mon métier. Mes clients sont prescripteurs et conseillent la boutique comme on recommande son restaurant favori à tous ses amis, c’est ma plus grande fierté.

Comment choisissez-vous vos marques ?

Je dirais à 80 % au feeling. Les 20% qui restent, je les choisis de sorte à avoir une offre cohérente mais je ne cherche pas à contenter tout le monde, je pense que c’est une erreur de le faire. Le magasin s’adresse aux personnes qui aiment les belles lunettes qui ne sont pas forcément extravagantes non plus, par exemple.

Lunettes de soleil SALT. modèle Bobbi

Lunettes SALT.

Était-ce important d’être un opticien indépendant ?

Mon projet était d’ouvrir quelque chose qui me ressemble. Je ne me retrouvais pas dans les concepts existants ni dans le low cost, j’aime le design et les beaux produits. La décision s’est faite naturellement.

C’était bien entendu essentiel pour moi d’avoir le choix, et notamment de proposer des marques confidentielles, qui n’étaient pas encore à Lyon avant Loulou. C’est le cas d’Alhem ou de TAVAT.

Lunettes de vue TAVAT, collection SoupCan

Lunettes TAVAT

Comment avez-vous rencontré TAVAT ?

J’ai découvert ce lunetier il y a 1 an au SILMO*, en me promenant dans les allées, je suis tombée sur leur stand et j’ai eu un gros coup de cœur pour la collection SoupCan. C’est un produit que je n’avais jamais vu ailleurs et qui a capté mon attention.

*Salon International de l’Optique à Paris

Les liens que je tisse avec les marques que je travaille sont essentiels. Il faut de la confiance mutuelle pour mettre en place ensemble un partenariat privilégié dans lequel on échange, on discute, et c’est le cas de mon rapport avec TAVAT.

Monture optique de la collection SoupCan de TAVAT

Lunettes TAVAT – Pantos C8

Quel type de clientèle se retrouve dans des montures comme les SoupCan ?

Il y a eu un super accueil pour cette collection. Je dirais qu’il y a une majorité d’hommes qui aiment les matières brutes et industrielles, la moto, les objets massifs. Les femmes apprécient quant à elles leur aspect très design. C’est le genre de montures qui peuvent impressionner de prime à bord, mais une fois portées, le dessin est tellement bon que cela fait sens.

Sur ces lunettes, nous ne sommes pas que sur de l’originalité pour l’originalité, il y a un vrai travail de design derrière. Lorsque les clients essaient une TAVAT, ils sont surpris par le confort. C’est ce qui fait la force du produit car, bien qu’il paraisse « rigide », il s’avère extrêmement confortable sur le visage.

Lunettes du créateur TAVAT, collection SoupCan

Lunettes TAVAT – Blinder

La qualité de la fabrication me permet de leur affirmer sans crainte que leurs lunettes ne risquent pas de s’abîmer avec le temps.

Le SILMO approche, y a-t-il de nouvelles marques que vous convoitez ?
Lunettes de vue œil de chat du créateur Masunaga

Lunettes Masunaga

Monture optique en acétate, modèle féminin de Nathalie Blanc

Lunettes Nathalie Blanc

Pas encore ! J’y serai, c’est certain, parce que je suis toujours en recherche. C’est très important de rester à l’affût de ce qui se fait, des tendances, des nouveautés. Quand on est non-stop en magasin, on ne prend pas de risque, on reste dans sa zone de confort, et je ne le souhaite pas.

Parmi ceux que je souhaite aller voir, il y aura forcément Alhem dont la designer est d’ailleurs française, TAVAT, Masunaga, le lunetier suédois Oscar Magnusson, Nathalie Blanc et SALT.


Lunettes créateurs chez Loulou à Lyon
Loulou
6 Place des Célestins
69002 Lyon
Tél : 04 78 62 00 27
Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article