Lunettes François Pinton : duel de silhouettes

Le plus intéressant avec les certitudes, c’est d’essayer de les ébranler. En matière de remises en cause, le lunetier créateur François Pinton n’y va pas avec le dos de la cuillère. Mettant finesse et épaisseur à l’honneur, sa nouvelle collection ne se contente pas de sculpter le svelte ou le massif. Non, pour le lunetier français, le fin surgit ici et là, voire même lorsqu’on ne l’attend pas.

Lunettes de vue en métal rose, modèle Air de François Pinton

Lunettes François Pinton – Air

Adeptes d’un esprit sain dans un corps fin, les montures Air bénéficient d’une structure en métal peint leur autorisant une silhouette des plus graciles.

Très épuré, le cerclage accroche le regard en s’appuyant sur des couleurs vives en adéquation avec l’univers de leur design. La finition mate rend l’ensemble élégant mais pas anodin.

Toujours féminines, les lunettes Newstory entrent dans le vif du sujet et sonnent le glas du trapu. Malgré une conception en acétate plutôt généreuse, le designer amincit son modèle en profondeur pour lui offrir un port léger et confortable. Associées à des coloris bigarrés renforçant une large présence, ces montures en trompe-l’œil voient large mais sans embonpoint.

Lunettes de vue en acétate écaille, modèle Newstory de François Pinton

Lunettes François Pinton – Newstory

Enthousiaste de succomber à son désir de courbes filiformes autant que de charpentes affirmées, le créateur lunetier se joue des contraintes pour concilier des sœurs souvent ennemies. En injectant quelques grammes de finesse dans des réalisations à la simplicité brute, la marque François Pinton livre ici de quoi convaincre toutes celles qui ne souhaitent pas choisir entre ornement et agrément.

Lunettes optiques en métal vert kaki, modèle Air de François Pinton

Lunettes de soleil en acétate, modèle Newstory de François Pinton

Crédit photo : François Pinton

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article