Les lunettes Orgreen avec la designer Olivia Delorme

Lors du dernier MIDO à Milan, nous avons rencontré la délicieuse Olivia Delorme, designer française chez Orgreen. Découvrez notre interview…

Copy of Olivia_03

 

Comment êtes-vous devenue designer pour les lunettes ?

Un peu par hasard… J’ai effectué des études en design industriel en France et je suis partie travailler chez un lunetier créateur allemand. La découverte de l’univers des lunettes était vraiment une révélation pour moi comme designer.

Comment avez-vous intégré Orgreen ?

J’ai rencontré Henrik et Tobias, les fondateurs de la marque, lors d’un salon de l’optique. Nous étions dans le même état d’esprit, et lorsque l’on m’a proposé de designer pour la marque, j’ai tout de suite accepté de relever ce nouveau challenge ! Nous partageons les mêmes valeurs et les mêmes exigences aussi bien esthétiques que qualitatives.

D'ailleurs, êtes-vous la seule designer de l'équipe ?
Non, je travaille avec Tobias, le directeur de design. De plus, Henrik, qui est le directeur créatif, est très engagé du processus design. Nous avons chacun une approche individuelle mais l’esprit reste identique. J’apporte le côté féminin avec un peu plus de glamour et plus de courbes dans les montures. Tobias dessine des lignes plus droites, plus dynamiques. Au final, il y a une sorte de symbiose entre nos deux univers qui respecte complètement l’âme de la marque.

Décrivez-nous les lignes de Orgreen ?

Orgreen présente un design minimaliste où chaque détail compte. Les montures Orgreen sont conçues à partir d’excellents matériaux et fabriquées de façon artisanale au Japon. La marque ne cesse d’innover et propose un design moderne avec des lunettes confortables et faciles à porter. Au niveau des couleurs, nous avons une coloriste interne, Sahra, qui crée nos propres coloris. C’est quelque chose de très atypique chez les lunetiers, nous sommes les seuls à faire cela.

Quelles sont vos sources d'inspiration ?

C’est un mélange de beaucoup de choses: une expo, un défilé de mode, un film, des personnalités, etc. L’inspiration vient d’une émotion, de quelque chose qui te touche, qui te bouleverse… De choses fortes qui donnent envie de créer.

Vous créez beaucoup de modèles par an ?

Oui, nous avons cinq collections par an. C’est un travail intense qui demande beaucoup de rigueur. Il faut compter environ 3-6 mois entre la création du premier croquis et la conception des montures. Dès que j’ai une idée, je la couche sur le papier. On peut dire que je n’arrive jamais à me déconnecter ou presque ! (rires) J’adore travailler ce produit. C’est bien plus qu’un accessoire, il a une vraie légitimité. C’est un objet intime qui garde des contraintes techniques avec lesquelles on doit s’adapter. Mais au final, les lunettes procurent beaucoup de bonheur !

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article