Traversée du désert avec les lunettes de soleil Sunday Somewhere

Si Lawrence d’Arabie avait été une femme contemporaine, il aurait sans doute fait une halte pour jeter un œil aux créations de Sunday Somewhere. Portée par un souffle chaud et sec, la jeune marque australienne a délaissé la grande barrière de corail pour venir perdre sa nouvelle collection dans les déserts d’Afrique du Nord. Un voyage esthétique et charismatique qui ne manque ni de sel, ni de sable.

Lunettes de soleil en acétate bicolore, modèle Sun010 de Sunday Somewhere

Lunettes Sunday Somewhere – Sun010

Nées sur fond d’immensités brûlantes, les lunettes solaires SUN010 Sand sont une alchimie entre féminité et authenticité. Leur structure en acétate aux angles bruts offre des coloris clairs et minéraux évoquant la rencontre du sable et de la pierre. Rosés comme un soleil couchant, les verres et les montures en métal s’accordent pour une harmonie de tons délicats et sensuels.

Entre bivouac et thé à la menthe, les montures SUN043 Mus portent le regard sur la ligne d’horizon. Avec une fine barre dorée reliant ses grands verres bicolores divisés entre ciel pastel et ombres qui envahissent les dunes, ce modèle concilie subtilité et singularité. Les lignes aviateur chic apportent un brin d’audace qui convaincra les nomades modernes.

Lunettes en métal avec verres bicolores, modèle Sun043 de Sunday Somewhere

Lunettes Sunday Somewhere – Sun043

Guidée par un désir de plonger les femmes dans un tourbillon identitaire et immersif, Sunday Somewhere emprunte avec succès une piste glamour et dépaysante. Soignant la justesse de ses réalisations issues d’un univers au pouvoir hautement évocateur, la marque séduira les amoureuses de sahariennes qui souhaitent concilier lunettes à la mode et paysages à perte de vue.

Lunettes de soleil en acétate blanc et or, modèle Sun010 de Sunday Somewhere
Lunettes de soleil en métal, modèle Sun043 de Sunday Somewhere

Crédit photo : Sunday Somewhere

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article