thierry lasry faust graffeur new york

Magasins originaux

En s’appuyant sur la notoriété, les compétences ou la sensibilité d’artistes, certains lunetiers réinventent leur image. On n’a jamais assez de créativité et les lunetiers créateurs l’ont bien compris !

Des lunetiers et des artistes

La marque de lunettes allemande Mykita s’est associée à l’illustrateur Rafael Varona pour personnaliser toutes les vitrines de leurs magasins dans le monde.

lunetier mykita magasin optique rafael varona

© Mykita x Rafael Varona

Pour ce lunetier qui se différencie grâce à sa personnalité et son indépendance, le choix d’un artiste avec un univers unique et dont on reconnaît facilement la patte était évident. En guise de consigne, trois mots : « magique », « mystérieux » et « hiver ». Défi relevé : des forêts pleines de surprises ont habillé les devantures des magasins et les emballages des produits Mykita, dans des formes douces et colorées, caractéristiques du style de Varona.
Cet univers a été décliné pour le projet caritatif de Mykita, sous forme de GIFs animés qui ont ponctué le site internet.

emballages-mykita

Une belle collaboration graphique qui a permis au lunetier de montrer qu’il n’est pas seulement une marque technologique mais qu’il était aussi inventif et poétique !

Fini les forêts de sapins, bienvenue dans une forêt de gratte-ciels ! C’est à New-York, dans le quartier de SoHo que le lunetier français Thierry Lasry a installé son showroom. A cette occasion, une collaboration entre le graffeur Faust et la marque était évidente. Installé au cœur du quartier des artistes, ce showroom reflète l’esprit de la marque autant que son environnement. Des lignes noires audacieuses recouvrent le mur du showroom, en parfait accord avec le style du lunetier qui aime à mêler luxe et culture de rue. Faust reprend les noms de modèles emblématiques de la marque, fédérés autour du nom du créateur. Une fresque dans l’air du temps !
graffiti faust thierry lasry showroom soho new york

© Thierry Lasry x Faust

 

Quand les architectes s’en mêlent : des magasins originaux naissent !

la fabrique de lunettes opticien marques createurs

© La Fabrique de lunettes x Marc Ifrah Architecture

En doublant la créativité de technicité, les architectes se rapprochent encore plus de la définition du travail du lunetier. Certains magasins d’optique comme La Fabrique de lunettes investissent des lieux insolites. Avec la complicité de Marc Ifrah Architecture, l’opticien a pris place dans les locaux d’une ancienne banque, au rez-de-chaussée d’un immeuble haussmannien. Le magasin s’organise comme un grand appartement, avec une antichambre, un salon, une pièce pour les enfants et un laboratoire. Bref, un vrai lieu de vie !

Jorge Sousa architecture magasin optique opticien

© Jorge Sousa Santos

Au Portugal, l’architecte Jorge Sousa Santos signe depuis quelques années différents magasins d’optique. Parmi ses réalisations, on retient ce grand mur de présentoirs aux centaines de miroirs : un modèle de lunette = un miroir pour se regarder. Vous aussi vous avez déjà fait le tour d’un magasin pour trouver un miroir ? Ici vous ne pourrez pas les rater !
anne valentin showroom new york lunetier createur français

© aa64 Architecture x Ideal Interiors

On ne pouvait pas taire notre coup de cœur pour le joli showroom du créateur français Anne et Valentin, installé à SoHo, un quartier tout trouvé pour les designers. C’est un espace contemporain avec poutres en métal apparentes, où l’on retrouve du mobilier design d’Aardvark Interiors en noyer entre autre. L’harmonie est parfaite entre le rétro et le style atelier ! Un projet signé aa64 Architecture x Ideal Interiors.

Des magasins d’opticiens éthiques, c’est insolite ?

Passer un bon moment dans un beau magasin, c’est bien. Passer un bon moment avec un opticien diplômé qui vous prodigue des conseils avisés, justes, et influencés par le seul fait de répondre à vos besoins, c’est mieux. Car l’habit ne fait pas le moine, et ce qui est essentiel est parfois invisible pour les yeux. Donc osez poussez la porte de ces magasins indépendants. Les opticiens ne sont pas aveugles et les consommateurs non plus, ils sont de plus en plus à réclamer de la transparence. Et peut-être en faites-vous partie ?

La démarche du Cercle des Lunetiers Éthiques va dans ce sens. Vous avez des valeurs ? Eux aussi. Découvrez lesquelles ici ! Si des magasins d’optique du Cercle ont une démarche qui paraît insolite aujourd’hui, on espère que cela ne restera pas une originalité très longtemps !

Car derrière les vitrines des magasins, des opticiens diplômés prennent tout le temps nécessaire au choix d’une monture qui vous ira comme un gant, mais aussi au choix de vos verres, en fonction de votre prescription, de votre style de vie et bien d’autres critères. Découvrez-en davantage sur la vision du métier d’opticien au sein du Cercle des Lunetiers Éthiques.

 

 

Image à la Une : Thierry Lasry