Retrouvez les lunettes Sébastien Geslin sur Lunettes Originales

Lunettes en lamellé-collé

Dans les coulisses des lunetiers, on discute, on chuchote… Lunettes Originales y est allé pour vous et en a ramené quelques secrets de fabrication.

La technique la plus répandue chez les créateurs de lunettes en bois est celle du lamellé-collé, aussi appelée plaquage. Elle consiste à découper de fines lamelles d’essences de bois et les coller entre elles, avant de les compresser. Toutes les couches sont dans le même sens, à l’inverse du contre-plaquage. Très fines, elles apportent souplesse et légèreté aux montures, sans rien perdre de la solidité habituelle du bois.

Pour le lamellé-collé, on utilise généralement plusieurs bois différents, dont une majeure partie de résineux. Résultats variés et colorés garantis ! C’est ce procédé qui rend les lunettes en bois si reconnaissables, avec la superposition des différentes couches que l’on distingue sur la tranche des montures.

Les créateurs de chez In’Bô, spécialistes du bois dans les Vosges, ont recours au lamellé-collé pour leurs montures optiques et solaires. Chêne fumé, coffee ou graphite, platane, et érable (entre autres) se succèdent pour donner vie à des montures au charme singulier, entre style classique et rétro.

De son côté, le designer vendéen Sébastien Geslin ne sélectionne que du bois certifié. Noyer, chêne, bouleau, ou essences plus rares comme la précieuse loupe de Vavona ou l’ébène blanc, tous les bois qu’il utilise proviennent de forêts éco-gérées. Des lunettes chargées d’histoire, au service de la nature et de vos yeux.

Retrouvez les lunettes en bois de Sébastien Geslin

© Sébastien Geslin – Modèle Donat Oli Gold

Rezin Wood, qui a débuté avec des lunettes en bois massif, s’est vite tourné vers le lamellé-collé pour plus de finesse. La marque se contentait d’abord de huit feuilles de bois différentes. Au fil du temps, elle a affiné sa technique pour rendre ses montures encore plus solides et peut aujourd’hui coller et compresser entre elles jusqu’à treize couches.

lunettes bois lamelle colle couleurs rezin wood

© Rezin Wood 

lunettes bois noyer lamelle colle croisette woodluns

© WoodLun’s – Modèle Croisette

Le lunetier ardéchois WoodLun’s a toujours privilégié le lamellé-collé pour la confection de ses lunettes en bois. La marque alterne les lamelles de frêne, hêtre, chêne et châtaigner dans la structure de ses montures, et propose de nombreuses essences différentes pour les finitions.

WoodLun’s utilise une colle à 70% naturelle, pour rester le plus écologique possible, et applique une couche de cire d’abeille et d’huiles végétales pour protéger le bois contre les aléas du temps ou de la météo.

Immuables et fines, les lunettes en bois lamellé-collé conjuguent le charme d’une matière noble, l’esthétique spécifique des couches empilées et l’exigence de la qualité.

Image à la une : Lunettes Sébastien Geslin – Modèle Moon One Silver