Interview de Sean Michael Beolchini, de SUPER by RETROSUPERFUTURE®

Voilà une équipe jeune avec une moyenne d’âge de 29 ans, des idées à la pointe et connectées aux réalités les plus intéressantes au niveau mondial ! Aujourd’hui nous vous présentons la marque italienne indépendante SUPER by RETROSUPERFUTURE® avec l’un de ses fondateurs : le designer Sean Michael Beolchini. Le lunetier est devenu en quelques années un phénomène international. 

Comment a été créé SUPER ?

Nous sommes un groupe d’amis venant du monde de l’édition, de la photographie, du graphisme et de la mode. En 2001 nous avons publié un magazine mensuel, indépendant et expérimental : PIG. Il nous a permis de rencontrer beaucoup de créatifs indépendants comme nous.

L'équipe internationale de Retrosuperfuture dans ses bureaux en Italie

L’équipe de RETROSUPERFUTURE® dans leurs bureaux à Milan.

C’est en 2007 que Daniel Beckerman a eu l’idée de concevoir une ligne de montures. A cette époque, le marché indépendant de la lunetterie était peu stimulant … pour ne pas dire ennuyeux ! Personne n’innovait. Nous ne venions pas de cet univers mais nous étions tous des collectionneurs de lunettes. Nous avions un objectif clair : créer quelque chose de différent dans la lunetterie d’aujourd’hui et réintroduire une approche fraîche et colorée qui avait disparu après les années 90. C’est ainsi qu’est née notre première collection. Elle avait un seul modèle, Classic, à la forme traditionnelle, comme son nom l’indique, mais avec des proportions originales. Celui-ci a été décliné en plusieurs coloris et matériaux.

Comment ce modèle a-t-il été perçu sur le marché ? L’un des premiers magasins à l’avoir vendu fût Colette, à Paris !

Marque italienne Super by Retrosuperfuture
Siège de le marque Retrosuperfuture en Italie à Milan

Qu’est-ce qui a changé pour la marque ces 10 dernières années ?

Nous nous sommes beaucoup développés : on compte à présent deux flagship stores aux Etats-Unis et nous sommes distribués dans le monde entier.

Il nous est arrivé des choses incroyables comme des coups de fil de Sir Elton John ou de Kanye West.

Malgré tout, nous restons une marque 100 % made in Italy et nous avons gardé les mêmes objectifs depuis nos débuts. Nous voulons créer des modèles frais, originaux, avec un vrai caractère tout en étant faciles à porter. Notre principe est le suivant : des lunettes au design accessible, à des prix qui ne sont pas prohibitifs malgré les verres de très grande qualité signés Zeiss et tout le travail artisanal engagé. Il y a aussi quelque chose qui n’a pas changé pendant ces 10 années : notre envie de nous amuser et notre investissement.

Lunettes de soleil tendances campagne été 2017 par Super by Retrosuperfuture

Campagne été 2017 SUPER by RETROSUPERFUTURE®

Quel est le secret de votre créativité ?

Nous fabriquons en Italie mais nos influences viennent du monde entier, grâce aux origines de chacun. Je suis né et j’ai grandi en Amérique, Daniel est né en Italie de parents anglais et notre équipe est composée de personnes provenant de pays différents, vivant tous à Milan. Nous sommes jeunes, c’est ce qui fait notre dynamisme et ce que nous apprécions le plus, car cette mentalité juvénile nous stimule. C’est une force qui nous permet de nous atteler sans cesse à de nouveaux défis.

Pouvez-vous nous parler d’une innovation dont vous êtes particulièrement fiers ?

En 2015, nous avons lancé le concept TUTTOLENTE, qui signifie “tout en verre”. Le résultat est vraiment unique. La face des lunettes est composée d’un verre unique avec les caractéristiques techniques d’un masque. Les branches ont la particularité d’être en verre aussi. Nous avons adapté le TUTTOLENTE à nos modèles iconiques.
Nous avons créé des montures flexibles et résistantes. 2 ans après le lancement de ce concept, il se voit partout. Nous avons été assez efficaces (et chanceux) pour les sortir en premier, tout en gardant à l’esprit notre mission d’insuffler de l’innovation au marché de l’optique.

Pouvez-vous nous résumer l’histoire de la marque à travers vos lunettes ?

En 2007, nous avons sorti le tout premier modèle : Classic. Nous voulions des lunettes qui soient immédiatement compréhensibles, faciles à porter et contemporaines. Pour cela nous avons réinterprété une forme classique en lui donnant une silhouette XXL et 9 coloris inattendus.

En 2008, nous avons introduit la Flat Top, ce fût la première forme iconique de SUPER. Elle est devenue en peu de temps un vrai phénomène. Puis nous avons créé le modèle Lucia qui est rapidement devenu emblématique grâce à son design unique et original, beaucoup de marques nous ont copié, même celles que l’on n’aurait pas soupçonné. Ont suivi les modèles W Black, Giaguaro, Primo, Leon, Drew, Drew Mama et beaucoup d’autres qui ont laissé leur empreinte.

En 2015, les versions des montures avec le verre unique TUTTOLENTE ont été lancées. Même si elles semblent particulières on s’aperçoit qu’elles sont faciles à porter. Ce sont des montures très légères, une fois sur le nez on a du mal à revenir en arrière ! Ce concept a vraiment secoué le marché.

Lunettes de soleil noires modèle Classic Super by Retrosuperfuture tendances 2017

Lunettes de soleil SUPER – Classic

Lunettes de soleil carrées noires unisexe W BLACK Super by Retrosuperfuture

Lunettes de soleil SUPER – W Black

Lunettes de soleil noires double pont Giaguaro Super by Retrosuperfuture

Lunettes de soleil SUPER – Giaguaro

Depuis, nous avons continué à expérimenter le verre unique avec différentes couches (comme les Lucia avec multiples verres associés). Le poids, les couleurs, la flexibilité et le design sont les mêmes mais portés à un niveau de technologie supérieur. Sur le même principe, nous avons aussi introduit une voie intermédiaire entre l’acétate et le verre unique : les montures Forma, avec des verres plats qui épousent les contours des lunettes.

Lunettes de soleil cat eye transparent et corail Lucia du lunetier italien Super by Retrosuperfuture

Lunettes de soleil SUPER – Lucia

Vous comptez également de nombreuses collaborations à votre actif, pouvez-vous nous en donner quelques exemples ?

Je pense que nous avons été parmi les premiers, voire les premiers, à faire des collaborations dans l’optique. Cela fait partie de notre ADN. Depuis notre création, pas une année ne s’est passée sans que nous fassions un partenariat. Nous avons eu la chance de travailler avec les meilleurs éléments de chaque secteur et nous avons obtenu des résultats uniques.

En 2015, nous avons imaginé 4 modèles avec la Fondation Andy Warhol en utilisant des dessins parus dans un magazine au début de la carrière de l’artiste. Nous les avons réinterprétés avec un style plus contemporain. Grâce à cette collaboration nous sommes entrés au MoMa au Japon et aux Etats-Unis.

Récemment nous avons travaillé avec le designer russe Gosha Rubchinskiy, c’est l’une des collaborations qui a rencontré le plus de succès dans la presse et auprès des célébrités. Nous avons accordé l’exclusivité au magasin Dover Street Market, qui a vendu la collection en ligne : elle a été en rupture de stock après 24 heures seulement.

La tendance de l’été prochain ?

Celle du verre unique restera forte et nous verrons sûrement beaucoup de verres colorés.

Campagne de lunettes de soleil été 2017 de la marque italienne Retrosuperfuture

Lunettes de soleil - Collection été 2017 du lunetier italien Retrosuperfuture

Crédit Photo : Slam Jam

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article