theo mise sur l’aluminium pour sa collection de lunettes de vue

La marque de créateur belge theo signe un retour aux sources avec une nouvelle collection : Mines d’aluminium. 26 ans plus tôt, la visionnaire « theo fague » réalisée en aluminium naît et inspire en 2016, cinq nouveaux modèles qui portent tous le nom de mines d’aluminium existantes.

lunettes theo mines aluminium accaribo rouge

Lunette de vue Accaribo

On utilise très rarement ce matériau qui demande beaucoup de technicité et pourtant ses avantages sont nombreux. Il est léger (sa densité est plus faible que celle du titane), il résiste à la corrosion, il est 100% recyclable et il ne contient pas de nickel, limitant ainsi les allergies. Il ne manquait plus qu’à toutes ces propriétés intéressantes, les couleurs flatteuses et audacieuses made in theo ainsi qu’un design décalé. Les plus attentifs remarqueront la différence entre la forme du verre et celle du cadre.

A chaque morphologie de visage son modèle ; la lunette Accaribo est ronde, la Paranem plutôt rectangulaire et la surprenante monture Awasa a une forme mixte, mêlant la rondeur du verre aux angles de son cadre. Tous les modèles se déclinent en couleurs et en rendus métalliques et mats. theo nous prouve avec cette gamme que l’originalité ne sacrifie rien au confort !

Crédit photo : theo

Si vous aimez, partagez ! Partagez cet article